Montrouch Organic

Maisons Wind Turbines Failed

At a packed municipal meeting on Wednesday the proposed wind turbines project for Maisons was convincingly rejected. A meeting of the council to discuss the wind turbine project was, as usual, open to all and many residents and owners of second home took the opportunity to make their opposition to the project known. The anti Wind Turbine association, Collectif citoyen pour les Corbières vivantes, had put out a leaflet outlining the key arguments against the wind turbines which help, despite it’s rather unscientific and unproven claims, and at times overly hysterical tone it appears to have been highly effective in mobilising both residents and part time residents alike.

My own thoughts on the wind turbines can be read here, WIND TURBINES IN THE HAUTES CORBIERES . The bigger picture is that the Hautes Corbieres is in serious decline, our villages are deserted outside of July and August, agricultural activity is slowly but seemingly in unstoppable decline as the old wine makers retire and no new activity steps up to take their place. For the historical context of the process see THE DECLINE OF MAISONS AND THE HAUTES CORBIERES.

The political situation does not look promising, the new Macron government has proposed 17 billion euros with of cuts in local authority spending. The urban rural subsidy is in grave danger. Small villages like Maisons are directly in their sights. 38 residents have a local council, a part time secretary, two part time workers and a trainee. I predict that villages below a certain size will see their administration seriously diminished if not abolished, probably merged with neighboring villages, or responsibility passed up to the Canton. If the latter happens then Maisons will have one voice arguing for increasingly limited resources from Tuchan. Previous experience of this type of rationalisatin indicates that peripheral locations, which in the Canton of Tuchan Maisons certainly is, suffer the worse drop of of services, not least because of the time it takes services to arrive. The on-going running down of Departments and the handing of responsibility to Regions could also push decision making and budgets further away.

The wind turbines project was not ideal, but the issue is not one of either or, it is one of an unpleasant choice that gives resources to a hard pressed area or nothing. We have chosen to do nothing. It is a shame. Imagine taking just 30% of the revenue from the wind turbines and using it to set up a micro finance scheme to fund new agricultural activity. Maisons has a wide range of possibilities, from an organic market gardens, honey, growing and transforming aromatic herbs, mushroom growing, certain types of fruit trees, olives, goats and cheese making. All of these require a small amount of start up funding. Now we don’t have that option.

As I say I think that rejecting the wind turbines is a mistake, however that is the feeling of the village, both full time residents and part time residents alike. A project like the wind turbines cannot be imposed on a reluctant population, nor should it. The people of Maisons have made their opinion felt, and their decision, no matter how regrettable should be respected.

15 thoughts on “Maisons Wind Turbines Failed

  1. Bonfils

    Dear sir, the future of the area is tourism and wine growing. The wind turbine project destroys the landscape and damage wildlife. See what happened in Villeseque or in Tuchan. Do you really think the money raised by these turbines was reinvested in sustainable activities? Money goes to money and people hardly see the color of it. The Corbières deserves a real long term vision for development and not an easy money plan with a short term vision. Wind turbines should be only placed in industrial areas like the suburbs of Narbonne or Perpignan with a transparent and equal distribution of the profit among all the localities around.

    1. Pete Shield Post author

      Sadly I think tourism and a mono-culture agricultural system is what has failed the Corbieres, it did not work to stop the economic decline of the area in the 20th century, and sadly I can see no reason why it should be any different in the 21st.

      I agree about the Corbieres needing a long term vision for a sustainable future. But a key part of sustainability is revenue.

      Tourism is seasonal, and totally dependent on the state of the economy in other parts of the world where the tourists earn their money in. It profits few in the area and is not enough to sustain even a basic infrastructure. I see a lot of tourists in my markets, you can tell who they are, they carry a camera but no bags as they did all their major shopping in the commercial centres that now surround Narbonne, Lezignan, Caracssone and Perpignan when they arrived.

      Vines and wine making will, thank goodness always have a key role to play, but the chemical deserts that have been the ‘traditional’ Corbieres production model actually destroy biodiversity with their heavy dependence on herbicides, pesticides and fungicides. The Cave Co-ops lurch from one financial disaster to another.
      What we need is more properly trained wine makers, preferably committed to using more natural, if not organic solutions will revalue the wines of the Corbieres. But they cannot do it alone, nor is it healthy for the biodiversity of the area. Until the frost of 1957 olives were also a major contributor to the local economy, honey, market gardening and aromatic herbs played a role, as did poultry, sheep and goat raising.Many these forms of agriculture have been lost.
      We live in the second poorest Department in Metropolitan France, but on the upsides to that is our land is some of the cheapest agricultural land in the country. We are ideally placed to welcome neo-ruralists who wish to revive the full range of agricultural projects that we are capable of doing here.

      However I do take your point about the revenue from wind farms just been pocketed and subsumed into the general municipal budgets. That is the reason I proposed securing a % of it for funding new projects. Micro finance is a proven way to aid small start ups, and is self sustaining. It may be wishful thinking but that is always how good ideas start.

    2. Véronique

      well of course : ” Do you really think the money raised by these turbines was reinvested in sustainable activities? Money goes to money and people hardly see the color of it”
      Can someone give actual and verified data on what is going on financially : what comes in and what is distributed ?and how? Now, this would really help to further the debate……
      As for pushing away the inferred ugliness for our beautiful and wild Hautes Corbières to “industrial zones ” around yhe citie , of Narbonne for example (Perpignan already has its quota of wind turbines around it) it is just like pushing away the beggars from one town to the other … I , a French citizen,, an architect, am NOT proud at all of the entrance of most of our French cities, replete with a certain mediocre ugliness due to the industrial&.commercial zones that surround them, and which, in the case of Narbonne for example, can strech up to 16 kms !!! A welcome to the city that anyone can do without.!..

      But as you may have read, I love the aesthetics of our wind turbines (just rememeber how TV antenas or the Centre George Pompidou used to be spat at! — new aestehtics are ALWAYS spat at!), so it is the numbers aspect that I would like to see debated on.. Thank you Bonfils to provide these numbers.. and enlighten us on the matter . Cordially

  2. Véronique

    I agree totally with your position and arguments, but also, as a priority, because I am anti-nukes and pro renewable energy, and because our (beautiful) region is so endowed with wind power, I prefer wind turbines a million times over thermo or nuclear electrical plants. Let’s face it : I live rignt in front of Mont Tauch, and I see its crest scattered with them as soon as I look up : and, honestly, not only do they agreably remind me of the small and colorful wind mills we used to blow on when we were kids, but they are graceful,, elegant and do not hinder thelandscape at all (like electric and phone poles and cables do… on top of it they now blink at night, and though that scintillating ballet of red and white lights could notably be improved with moremorhaphazard programming,

    1. Pete Shield Post author

      I could not agree more, We live on Mont Tauch, directly opposite you really. There is a strange elegance to wind turbines, the high tension line that link the nuclear power stations of the Rhone valley to the Spanish market that also cross our land are not so prosaic. But then again if they were not there then we would not have been able to afford our Domaine. Also I agree about the yellow comments, very annoying, will try ad change that.

  3. Véronique

    sorry I could not finish my preceeding comment, , full of tipos — when I write, it writes in pales yellow and I can’t see what I do — anyway i resume :, about the light show at night : it oes not hinder the real star-show, nor the night sky. This is my aesthetic argument, a second-to-one , the mos t important being the renwable energy stand.

  4. Thierry et Dominique

    Monsieur Shield

    En tant que résident de Maisons, je m’intéresse tout naturellement à la vie de mon village, et vais consulter régulièrement le site :
    https://sites.google.com/site/maisonsaude/home

    Vous y êtes référencé, dans la rubrique ” producteurs”.

    C’est donc avec le plus grand intérêt que j’ai consulté vos publications sur votre activité professionnelle, ainsi que celle ci :
    http://montrouchorganic.com/maisons-wind-generators-failed/

    Comme vous le dites si justement, un conseil municipal est ouvert à toute personne désirant y assister, comme le prévoit la loi.

    Ce 26 juillet 2017, plus de 30 CITOYENS RESPONSABLES de Maisons ont assisté au conseil municipal, afin de manifester leur opposition à l’implantation d’un parc éolien.

    Vous semblez penser, assez naïvement, je dois reconnaitre, que toutes ces personnes ont été seulement influencées dans leur choix, par le prospectus distribué par l’association Corbières Vivantes ?

    Pensez vous que ces personnes n’ont pas été capables de se forger une opinion personnelle, qu’elles n’ont pas été consulter auparavant les nombreux sites internet qui traitent de ce sujet sensible, à charge et à décharge, et qu’elles n’ont pas été en mesure de prendre une décision raisonnée, responsable et assumée ??

    Pensez vous alors être le seul au village à avoir les capacités intellectuelles suffisantes pour réfléchir à un tel problème ??

    Plaintes non scientifiques et non prouvées dites vous ? Avez vous consulté les rapports très alarmants sur la santé humaine et animale, émanant de l’ OMS et des différentes académies de médecine des pays touchés par l’éolien industriel ? Pas assez scientifique à votre goût ?
    Je vous invite fortement à consacrer un peu de votre temps à ces rapports et ainsi peaufiner votre jugement.

    Ton hystérique dites vous ?? Aucune des personnes présentes à la réunion n’a eu un comportement hystérique et chacun a pu développer dans le calme ses arguments.
    Et je me permets de vous dire, que VOUS AUSSI vous auriez pu participer à cette réunion, et constater le comportement NON HYSTERIQUE des personnes présentes. Vous auriez pu donner votre point de vue, défendre le projet, et nous vous aurions écouté avec respect et attention.

    Oui mais voilà, vous n’étiez pas là ….

    Ces précisions et recadrages étant faits, après l’OPPOSITION, vient le temps des PROPOSITIONS.
    J’ai retenu avec la plus grande attention votre phrase :

    “Maisons has a wide range of possibilities, from an organic market gardens, honey, growing and transforming aromatic herbs, mushroom growing, certain types of fruit trees, olives, goats and cheese making. All of these require a small amount of start up funding.”

    démarche noble, écologique, qui s’inscrit dans une économie solidaire et de partage, créatrice de lien social entre les habitants et les acteurs porteurs de projets.
    Nous pourrions lancer des pistes vers une auto suffisance alimentaire du village, comme cela se passe déjà dans certaines villes, nous pourrions nous inspirer de Incredible Edible, mouvement lancé en Angleterre, et qui doit vous inspirer et vous tenir à cœur.
    Il y a plusieurs possibilités qui ne sont pas si coûteuses que ça.

    Il suffit juste d’un peu de bonne volonté de la part de chacun

    D’ailleurs, Madame Le Maire, après la réunion du conseil du 26 juillet, a proposé d’organiser un événement dans le cadre des journées du patrimoine du 16 et 17 septembre 2017.
    Plusieurs idées ont germé : ouverture et visite de l’ église, visite pédagogique de la station d’épuration, diaporamas sur la riche diversité de la flore sauvage autour de Maisons. Expositions de photos du village et de ses alentours, écrin précieux de nature sauvage qu’il convient de préserver coûte que coûte. Expositions d’œuvres d’art, parcours botanique autour du lac, repas partagé au lac etc etc . Vous pouvez vous aussi organiser une exposition avec vos plantes et expliquer votre travail, afin de faire partager votre passion, et pourquoi pas faire des émules ..

    Ce mouvement citoyen aura eu l’avantage de retisser des liens parmi les habitants du village et de faire prendre conscience de la part d’actions communes que nous devons entreprendre ensemble pour faire vivre le village dans l’harmonie et le bien vivre, vertus aussi importantes que la vision purement comptable, j’espère que vous en conviendrez.

    Libre à vous bien sûr , de participer ou non, de rebondir et de positiver, vous êtes le bienvenu, d’autant que vous pouvez apporter une riche expérience, que vous avez des idées fécondes et prometteuses pour notre avenir commun.

    Nous participerons au repas du 14 août et c’est avec plaisir que nous discuterons avec vous, si vous êtes disponible, bien sûr.
    Sinon vous pouvez avoir nos coordonnées par le biais de votre ami JS de la Cave.

    Bien cordialement

    Thierry et Dominique

    1. Thierry et Dominique

      Au fait, j’ai oublié de vous signaler que la photo que vous avez choisie pour illustrer votre post
      http://montrouchorganic.com/maisons-wind-generators-failed/

      n’est pas appropriée.

      C’est une photo représentant les membres de l’association Corbières Vivantes qui manifestaient cet hiver contre le passage du convoi routier qui simulait le transport des morceaux de mâts eoliens longs de 40 mètres.

      Cette photo ne représente EN AUCUN CAS, les habitants de Maisons présents à la réunion du 26 juillet.

      Nous vous saurions gré de bien vouloir modifier ou supprimer cette photographie.

      Merci de votre compréhension, dans un souci d’éthique et de justesse.

      Cordialement

      Thierry

      1. Pete Shield Post author

        Cher Thierry et Dominique,

        Merci pour vos commentaires.

        Nous devrons accepter d’être en désaccord sur le sujet.

        En tant que citoyens de Maisons, nous vivons le plus proche des Turbines de vent sur Tauch, nous avons également la ligne de haute tension sur notre terre. Ils ne sont pas beaux, je suis d’accord. Mais vous pouvez apprendre à vivre avec eux.

        J’aimerais que la France joue un rôle positif dans la lutte contre le changement climatique et j’aimerais voir une augmentation de l’activité économique dans les Hautes Corbières. Si les installations intelligentes de wnd turbines peuvent jouer un rôle, je ne suis pas automatiquement contre.

        Désolé, mais je pense que la photo est parfaitement acceptable car elle montre l’opposition à l’installation des éoliennes dans les Hautes Corbières … L’Association a également publié des brochures dans Maisons. Les tracts étaient pleins d’inexactitudes et de demi-vérités, mais ils ont intervenu dans le débat afin qu’ils soient des acteurs valides dans les discussions.

        La raison pour laquelle je n’étais pas à la réunion est parce que je dirige une des quelques entreprises agricoles dans le village. Mercredi, nous faisons le marché à Lezignan Corbieres, nous faisons du jardinage dans l’après-midi pour un gîte, puis nous retournons et faisons l’arrosage des plantes. Mercredi, nous commençons à travailler à 5h et finissons à 22h.

        1. Thierry et Dominique

          Monsieur Shield

          Merci pour votre réponse prompte.

          Il est vrai que les conseils municipaux de Maisons sont programmés la plupart du temps en milieu d’après midi, horaires qui ne conviennent pas aux personnes qui travaillent.
          Je ne reviendrai pas sur la photo, puisque c’est votre site et que vous êtes maître chez vous.
          Néanmoins, puisque vous reprochez aux tracts de l’association d’être truffés d’inexactitudes et de demi -vérités , souffrez Monsieur que l’on puisse vous faire le même reproche, puisque la photo que vous publiez est inexacte et est, comme vous dites, une demi -vérité.
          Charité bien ordonnée commence par soi -même, dit on en français, et je ne doute pas un seul instant qu ‘une personne qui aime la France comme vous pouvez l’aimer, sache déceler toutes les subtilités que ce petit proverbe recèle.

          Bien qu’en désaccord, nous avons toutefois un point commun, nous ne désirons pas voir mourir nos Hautes Corbières.

          Si vous pensez que seul l’éolien industriel est la seule perfusion financière possible, qui perdure en fait le schéma sempiternel de la mise en passivité des habitants depuis des lustres, ( votre post sur le déclin de maisons est du reste très intéressant et incite à se poser beaucoup de questions) , alors, il est vrai que nous n’aurons pas grand chose à nous raconter.

          Par contre si vous avez été attentif à la deuxième partie de mon commentaire, il est possible de travailler à une cause commune, malgré nos désaccords.

          Nous restons à votre disposition. Je vous le répète: après l’opposition vient le temps des propositions.

          merci de votre attention

          Cordialement

          Thierry

          1. Pete Shield Post author

            Ok, pas de problème, je changerai la photo. Je n’ai pas de photo qui montre un désert économique. Je trouverai donc une de nos éoliennes.:-)

            Le problème que je vois pour les petites communes comme Maisons est que le futur semble très difficile.

            Macron a déjà promis 17 milliards d’euros de réductions dans l’administration locale en cinq ans. On parle d’abolir les Departments et de pousser les responsabilités en fonction des régions ou des cantons.

            Je ne suis pas convaincu que les petits maires comme Maisons existeraient à l’avenir. En tant que commune aux bords de notre canton, et à une longue distance de Toulouse, je crains que nous tombions au bord de la carte politique.

            Avec mai d’habitants vivant uniquement des week-ends et des vacances dans notre commune, je crains que nous ayons un manque de ressources humaines pour renouveler notre village.

            Si les revenus des éoliennes pouvaient être utilisés pour fournir de la microfinance à de nouvelles entreprises, à la fois agricoles et ‘distance working’, elles pourraient avoir eu un impact positif sur l’avenir de Maisons. Si l’argent était juste dans le budget municipal, il n’y a eu aucun impact.

            Pete

        1. Thierry et Dominique

          ok merci Peter pour votre compréhension.
          Il est bien évident que tous les problèmes que vous soulevez me préoccupent également.
          Malheureusement, il n’est pas prouvé que les revenus qui pourraient venir de l’éolien soient prioritairement injectés dans de la micro finance.
          La façon, “très à l’ancienne” utilisée pour monter les projets éoliens sur les communes des hauts cantons, ne laissent pas forcément augurer des méthodes novatrices et modernes quant à l’utilisation de l’argent récolté.
          Mais nous pourrons reparler de cet autre problème une autre fois, de vive voix.
          Il y a d’autres pistes possibles à explorer, mais pour cela, aussi la vive voix est recommandée et une étude approfondie des faisabilités est requise.

          En ce qui concerne la journée du patrimoine, je ne sais pas si Madame le Maire veut le faire sur le samedi et le dimanche ou que sur le dimanche 17. personnellement, je pense qu’une journée, le dimanche, serait suffisant.
          Nous commençons à élaborer un programme avec quelques personnes du village.
          Mais nous devons dans un premier temps recencer les personnes qui pourront être présentes et ce qu’elles peuvent apporter.

          Si vous avez déjà une idée et si vous pensez être disponibles, dites le nous. On préfère commencer tôt ce travail de préparation, car après , les choses s’accélèrent. Si des amis à vous, extérieurs au village, désirent venir ou participer, ils sont les bienvenus.

          Bonne soirée à bientôt .

          Thierry

          1. Pete Shield Post author

            Le dimanche est le meilleur pour nous car nous faisons les marchés bio à Perpignan et à Narbonne tous les samedis.

            Le dimanche est le meilleur pour nous car nous faisons les marchés organiques à Perpignan et à Narbonne tous les samedis.

            Plutôt que de descendre au lac avec nos plantes, il serait plus intéressant d’organiser un atelier petit et court.

            Trois idées – mais j’ai seulement eu un verre de vin

            Les meilleures plantes à planter en automne ou à planter un jardin sec. Comment faire des boutures de garrigue. Un peu illégal mais toujours intéressant.

            Je vais réfléchir et parler à Caroline; Et boire encore quelques verres de vin …

            Je serais heureux de participer au groupe organisateur. Nous devons commencer bientôt. Septembre n’est pas loin.

            Pete

  5. Thierry et Dominique

    ok super ! un atelier pédagogique serait le mieux. Nous avons pensé à organiser une ballade autour du lac pour montrer la flore sauvage et les arbres et les plantes aquatiques.

    Votre atelier pourrait être dans ce circuit. En parallèle Dominique organisera un diaporama au foyer avec des photos de plantes sauvages autour de Maisons . ( plutôt la flore printanière , la période la plus riche , mais on peut voir ça )

    Nous avons aussi pensé à la visite de la station d’épuration qui peut se faire en pool avec le lac …

    les idées germent

    Bonne soirée à bientôt

    Thierry

%d bloggers like this: